ASTROLOGIE HOROSCOPIQUE  ASTROLOGIE HOROSCOPIQUE * * ASTROLOGIE HOROSCOPIQUE  ASTROLOGIE HOROSCOPIQUE
 l'essentiel de l'ASTROLOGIE
  
ASTROLOGIE    attentes    agir     consulter Essentiel de l'Astrologie et de l'Horoscopie - Le site non-mercantile
accueil     contact     astrologue     exercer
ASTROLOGIE - CONSULTATION EXERCER l'ASTROLOGIE
 

le cycle de pluton et le rôle du cancer dans la santé publique

Dans l'actualité de la fin août 2008, premier succès de traitement de tumeurs du cerveau par laser à crâne fermé.

Des spécialistes français ont réussi à détruire des tumeurs métastatiques au cerveau avec un laser, en contrôlant l'opération en temps réel grâce à l'imagerie par résonance magnétique nucléaire (IRM), sans ouvrir la boîte crânienne. La source, le journal Le Monde, AFP et www.orange.fr dont voici le lien direct).

Cette avancée chirurgicale prométeuse a été réalisée par le professeur Alexandre Carpentier à l'hôpital de la Pitié-Salpetrière. C'est une première mondiale en neurochirurgie.

"C'est la première fois que l'on utilise une technologie laser en intracrânien, c'est-à-dire le crâne totalement fermé, associé à un contrôle IRM en temps réel pour éviter les dégâts collatéraux". L'intervention se pratique sous anesthésie locale dans la boite crânienne par un trou de 3 millimètres.

histoire de l'astrologie
histoire et actualité
autres pratiques
le lexique
astrologie pratique

jeux en Chine
cancer et santé
nov 2008 la faillite ...
Madoff et les 40 voleurs
2009-26 pluton au zénith

histoire - USA 2001
uranus - agitateur
 

 

Selon l'article du quotidien "Le Monde", huit patients traités entre décembre 2006 et février 2008, représentent 15 traitements. En mars 2007, au vu des premiers premiers résultats obtenus, l'équipe a élargi les indications du traitement chirurgical à plusieurs métastases.

Ce traitement est le prélude d'un futur développement des techniques d'IRM interventionnelle en neurochirurgie.


Le contexte astrologique et l'épidémiologie du cancer

Dès que l'astre pluton fut découvert, les astrologues l'identifièrent rapidement comme marqueur de deux grandes thématiques qui allaient tenir le haut du pavé tout au long du vingtième siècle, le cancer et l'énergie atomique.

Notons en marge que pluton fut assimilé au premier maître du signe zodiacal du scorpion. L'amalgame symbolique s'avéra si profond que le scorpion est le seul animal sur terre à posséder un pouvoir d'auto-réparation à l'irradiation considérablement supérieur aux autres. Quand un scorpion reçoit des doses massives de rayonnement ionisant, son ADN est lésé, comme chez les autres vivants. Mais le scorpion s'auto-répare au niveau le plus fondamental, celui de l'ADN précisément, ce ne savent pas faire les autres êtres vivants.

En ce qui concerne le cancer et son marqueur cyclique, le pluton des astrologues.

La synchronisation des changements de signe zodiacal de neptune et de pluton, durant toute la seconde moitié du vingtième siècle, a conduit à des tranches générationnelles très marquées.

Celles-ci vivent, promeuvent ou subissent les mêmes problèmes, les mêmes thèmes, de façon marquée.

Il en a été de même pour les grands dossiers socio-économiques et de santé publique, dans le monde entier.

En astrologie, il existe donc ipso facto un facteur de contraste élevé entre chacune de ces générations neptuno-plutoniennes et ses voisines. Chacun est à même d'en faire le constat.

Ainsi, l'entrée simultanée de pluton en vierge et de neptune en scorpion, signe astral dont pluton est le régent astrologique. Cette génération astrologique a vu l'explosion du nombre des cancers. Elle l'a vu naître puis se développer sans faiblir.

Le passage de pluton en scorpion, son domicile, de 1984 à 1997, a révélé l'ampleur de l'épidémie. Cette dernière est directement liée aux facteurs chimiques et environnementaux.

Aujourd'hui les modélisations des assurances maladies dans les pays qui en sont dotées conduisent aux chiffres suivants. 70% des populations développeront un cancer au moins dans leur vie. Ce qui veut dire également qu'une partie non-négligeable développera deux ou trois types de cancers dans sa vie.

Il ne faut pas s'en étonner. Dans le même temps où des protocoles longs et contraignants s'imposent à tout nouveau médicament, parfois au-delà du rationnel, une incroyable quantité de produits respirés ou ingérés n'a jamais dépassé le stade du simple constat de non-toxicité immédiate.

Le moindre produit de rinçage final pour lave-vaisselle est ingéré jour après jour en petites quantités par la majorité des populations. Il en va de même pour de multiples aérosols. Mais personne n'a jamais fait la moindre étude épidémiologique sur de tels produits.

À défaut de prévenir il faut donc soigner.

L'évolution des moyens pour soigner le cancer s'inscrit aussi dans le cycle astrologique de pluton.

Le passage du symbole planétaire pluton dans le signe du sagittaire a été l'athanor. La logique de développement des cancers s'y est enraciné dans les nouvelles mœurs alimentaires et sociologiques.

Le passage dans le signe du capricorne, durant plus de vingt ans, va voir mûrir les méthodes de soins concentrés, c'est à dire fortement focalisées.

Cette orientation découle directement du constat ci-dessus : il s'écoulera très très long temps avant que l'on empêche les gens de développer des cancers. Leur mode de vie y conduit immanquablement.

Fort de ce constat, on doit tout faire pour passer du traitement invasif à l'action focalisée. C'est le sens du signe du capricorne.

L'avancée chirurgicale dont il est ici question s'inscrit à la transition entre le séjour de pluton en sagittaire et celui en capricorne.

Cette technique s'inscrit dans un vaste ensemble de moyens qui commencent à procurer une efficacité à moyen et long terme. Il ne faut pas la considérer isolément.

C'est l'éclaireur, le signe avant-coureur, des orientations techniques nouvelles qui vont avoir cours dans les vingt prochaines années. Orientations dictées par un constat d'envahissement irréversible des cancers dans le paysage de la santé publique. La courbe restera croissante.

Ces avancées techniques non-médicamenteuses surviennent dans ce moment du cycle astrologique de pluton pour une double raison.

D'une part les significations intrinsèques du capricorne, concentrer, l'objectif et seulement l'objectif, la précision de l'outil, etc.

D'autre part le lien de triplicité avec la vierge qui a été l'indicateur du début de l'épidémie des cancers. Dans la même triplicité, on reçoit un coup de projecteur. L'action plutonienne reçoit donc un coup de projecteur dans le signe astrologique du capricorne pour ce qu'elle avait initié dans celui de la vierge.

astrologue coaching astro-psychogénéalogie   



  Audience astrologie coaching     Mentions légales CGU - © 2005-2012 astrologie - astrologie .com   Vie du site ASTROLOGIE