ASTROLOGIE HOROSCOPIQUE  ASTROLOGIE HOROSCOPIQUE * * ASTROLOGIE HOROSCOPIQUE  ASTROLOGIE HOROSCOPIQUE
 l'essentiel de l'ASTROLOGIE
  
ASTROLOGIE    attentes    agir     consulter Essentiel de l'Astrologie et de l'Horoscopie - Le site non-mercantile
accueil     contact     astrologue     exercer
ASTROLOGIE - CONSULTATION EXERCER l'ASTROLOGIE
 

USA les attentats du 11 septembre 2001

Le 11 septembre 2001 eurent lieu plusieurs attentats aux États-Unis.

Il y eut de nombreuses victimes, mais considérablement moins de civils que ne le firent les destructions systématiques de pays comme l'Irak ou le Viêt-Nam par les États-Unis.

Pour l'astrologue, les cycles qui intéressent les USA sont très "réactifs". Ils produisent facilement des événements marquants.

De plus, les USA ont une date de fondation sur laquelle non seulement les astrologues s'accordent (et l'Histoire avec un grand H également !), mais dont l'heure rectifiée s'est avérée d'une grande précision.

Notons au passage, que l'heure rectifiée fut l'œuvre concertée d'astrologues aussi bien français qu'état-uniens très tôt dans le vingtième siècle. Elle fut largement corroborée ensuite par de grands rendez-vous socio-économiques, géopolitiques, ou même plus modestes mais de dimension intérieure frappante comme l'assassinat de Kennedy.

histoire de l'astrologie
histoire et actualité
autres pratiques
le lexique
astrologie pratique

jeux en Chine
cancer et santé
nov 2008 la faillite ...
Madoff et les 40 voleurs
2009-26 pluton au zénith

histoire - USA 2001
uranus - agitateur
 

 

La carte du ciel horoscopique des États-Unis est donnée ci-dessous. À l'évidence le pays est marqué par le cycle astrologique de saturne-uranus.

Mais l'expérience a montré aussi que le cycle de mars joue un rôle important.

Ce serait l'évidence en horoscopie individuelle, puisque mars encadre l'ascendant. De plus il encadre l'ascendant solidairement avec uranus.

Or, du point de vue astrologique mars est le bras armé d'uranus. Et du point de vue horoscopique, quant au cas d'espèce, uranus est le maître du milieu du ciel dans cette carte du ciel radicale des USA.

Quand bien même en astrologie mondiale mars est dit facteur déclenchant mais peu utilisé pour son cycle en tant que facteur de répétition, la concordance des facteurs horoscopiques fait son œuvre. Le cycle de mars est donc à considérer avec une priorité élevée.

Notons au passage que cela confère aux États-Unis une agilité et une réactivité plus importante que ne le dénoterait un tel amas dans le signe zodiacal du cancer.

Fondation des USA le 4 juillet 1776 à Philadelphie.

Ceci étant, les attentats du 11 septembre 2001 se sont produits dans une phase clé du cycle astrologique des transits sur le thème astral de fondation. Uranus le maître du milieu du ciel transitait le milieu du ciel et saturne l'ascendant. Pluton passe sur le descendant (voir la carte de transit en bas de page).

Ce sont des passages lents qui durent plusieurs mois.

Les facteurs déclenchants sont mars et la lune, ainsi que l'anniversaire jupitérien. Si l'on considère l'orientation radicale, soit un milieu du ciel à 22 du signe du verseau, mars et la lune sont en opposition à une heure qui correspond au passage exact de la lune sur le nœud nord.

Or il est bien établi que lors du passage de la lune au nœud nord les événements touchent la foule.

Donc le pays s'est trouvé dans le climat de ce transit multiple plusieurs mois durant. Plusieurs semaines étant comptées pour l'anniversaire jupitérien, de retour sur sa position natale dans le signe astrologique du cancer. Tandis que, la date du 11 septembre exposait la foule (les personnes considérés anonymement).

En fin d'article, nous expliquons pourquoi néanmoins il n'est pas possible de dire à l'avance, c'était cette date-là et pas une autre. Nous y touchons aussi du doigt pourquoi l'astrologie mondiale est un domaine peu mis en valeur. Domaine non sensationnaliste, donc délaissé.


En marge des remarques astrologiques,

     ...on peut aussi poser la vieille question rarement éculée, "à qui profite le crime ?"

La réponse est assez curieuse : surtout aux États-Unis, accessoirement à la mondialisation.

En effet, les USA veulent être les derniers à bénéficier de pétrole, le leur, dans la dernière phase d'épuisement des réserves de pétrole. Cette phase va survenir dans les prochaines décennies (on parle bien sûr ici de l'épuisement de masse ; il restera toujours de petites poches de pétrole, à la marge).

Pour être derniers producteurs, derniers détenteurs massifs, les États-Unis veulent que soit exploité le pétrole de la mer Caspienne. Afin que celui-ci aussi soit consommé avant la période de pénurie définitive.

Être les derniers leur permettra d'obtenir une transition pétrole non-pétrole à un coût d'investissement dérisoire, vis à vis des pays qui devront essuyer les plâtres. Les USA auront la paix sociale durant cette transition houleuse et difficile.

Et ils se maintiendront d'autant plus aisément en position de force.

La mer Caspienne étant une mer fermée, pour atteindre cet objectif il faut s'assurer d'une présence militaire indéboulonnable tout au long du parcours du futur l'oléoduc.

De manière à ce que cet oléoduc Caspienne - Turquie soit tenu militairement pour dissuader toute tentative de péage, nationalisation ou autre.

Et pour cela les USA veulent à tout prix envahir l'Iran et mettre le pays à genoux. Ils auraient alors la haute main sur l'ensemble du tracé de l'oléoduc.

Ainsi, ces attentats ont sauvé le prétexte d'une pression sans égal sur l'Iran, menace qui commençait à perdre beaucoup de crédit y compris dans le giron des pays riches.

Ce pretexte iranien est maintenu "au chaud" avec grand soin, réactivé le plus souvent possible, afin de pouvoir un jour attaquer l'Iran sous un motif quelconque.

Accessoirement, les États-Unis se sont empressés de restreindre les libertés en adoptant des mesures anti-constitutionnelles. Et les pays occidentaux ont emboîté le pas, qu'ils se prétendent de gauche ou de droite.

Cette réduction des libertés étant une étape indispensable pour briser les résistances à la mondialisation de façon musclée (nous employons le terme communément consacré de mondialisation. Dé-règlementation ou dé-règlementation mafieuse serait souvent d'usage plus approprié).


Comment le pays avait-il réagi à d'autres transits de dominantes avant 2001 ?

L'étude est à développer sur l'ensemble de l'histoire du pays. Notamment les passages d'uranus aux moments cruciaux de l'histoire constitutive des États-Unis.

Dans ces quelques lignes soulignons les phases des cycles jupiter-uranus et saturne uranus durant le XXe et début du XXIe siècle.

Jupiter dignifié radical étant le maître de l'amas solaire, ce symbole planétaire joue un rôle de chance expansive ou de dispensateur. Ce n'est pas pour rien si les USA ont à la fois la dette la plus forte au monde et le taux d'obésité le plus élevé au monde. Jupiter tend à la pléthore.

Donc, le cycle de jupiter avec chacune des planètes astrologiques lentes doit être très attentivement pris en considération, en plus du cycle saturne-uranus cité en tout début d'article.

Ainsi, la conjonction astrologique jupiter-uranus de 1954-55 correspond-elle à la grande période faste, considérée comme un optimum des certitudes intérieures de ce peuple.

Au même titre la conjonction astrologique de 1969 correspond au re-déploiement économique préparant la crise mondiale de 1973 afin de l'amortir dans ses conséquences budgétaires.

Inversement, l'opposition saturne-uranus de 1966 corrspond à l'enlisement dans la guerre au Viêt Nam. Cet épisode étant au XXe siècle celui qui aura le plus ébranlé les certitudes intérieures du peuple états-unien.

Le cycle d'opposition astrologique de saturne et d'uranus se reforme à partir de novembre 2008. La boucle de rétrogradation séparera la dernière conjonction en septembre 2009. Il va correspondre à un durcissement et un enlisement de l'agression contre l'Irak.

Si un fait de politique intérieure a marqué les habitants des USA c'est bien l'assassinat du président JF Kenney à Dallas en 1963.

L'intérêt astrologique de cet événement est à nouveau le rôle des planètes rapides comme facteur contrastant et facteur de passage à l'acte.

En second lieu, la précision horoscopique des événements est très grande. C'est pourquoi, dans la carte des transits du moment, superposée au thème astral radix, j'ai tenu à conserver l'orientation malgré la surcharge imposée au dessin. On dirait presque un exemple donné en cours d'astrologie. Même les angles des deux cartes s'alignent !

Mars passe au descendant radix opposé à mars radix. Le complot contre JF Kennedy sépare donc violemment (mars) les USA (signifiés par l'horoscope de fondation) d'un partenaire de leur destin (le descendant représentant le partenaire d'un projet).

Saturne transite le milieu du ciel natal et se trouve aussi à l'ascendant horoscopique de l'assassinat.

Le rôle de la lune est double. Indicateur factuel du passage à l'acte, conjointement à mars (le complot parvient à ses fins à ce moment précis) et significateur général du peuple, fortement en exergue au milieu du ciel radical (la foule, le peuple, conservera durablement l'empreinte de cet événement, des millions de gens pleurent dans les rues ce 22 novembre 1963).


Transits planétaires respectifs des attentats de 2001 et du complot abouti contre JF Kennedy

En marge des remarques astrologiques,

     ...l'après assassinat est un épisode les plus ubuesques auquel ce type de complot ait donné lieu.

Un certain Lee Harvey Oswald fut présenté comme l'assassin car il avait essayé de rentrer sans payer dans un cinéma à Dallas deux heures après le crime.

Le surlendemain, un certain Jack Ruby, mafieu connu des services de police, tua cet Oswald dans les locaux même de la police ! Et Ruby mourut d'une pseudo-embolie durant son procès !

Mais le plus croustillant est la fameuse photo. La police, qui ne voulait en aucun cas que des soupçons pèsent sur des policiers, avait négocié deux choses avec les responsables du complot, qu'un photographe soit présent lors du meurtre, et la rédition du tueur.

Et ainsi fut fait. On fit s'installer le photographe, on laissa entrer le tueur, le tueur tua et se rendit aux policiers.

D'où la photo, prise à l'instant où le tueur brandit son arme, photo qui a fait le tour du monde et que l'on trouve dans toutes les publications et désormais dans les sites Web qui parlent de l'affaire Kennedy.

Un témoignage éloquant du mépris pour l'opinion publique.


Astrologie mondiale, durée et précision

L'astrologie mondiale n'est pas imprécise. Car un événement signifiant a toujours une certaine durée, un étalement. D'une part ces durées sont substantielles, les cycles bi-planétaires des planètes lentes étant en jeu. D'autre part l'événement n'est pas l'acte.

Même en horoscopie individuelle, l'événement n'est pas l'acte. La crise marquée par un passage planétaire sur une dominante dure un certain temps. Là est l'événement questionnant et transformateur.

Dans ce laps de temps, des transits rapides pourront produire des actes, des faits isolables. Ceux-ci intéressent prioritairement la crise, l'événement hosrocopique, en train de se dérouler. Mais ils n'en sont pas la seule expression, loin de là.

Par exemple, lors d'un transit d'uranus au descendant, le natif ou la native va remettre en cause ses schémas relationnels avec les autres. Ce transit dure quelques mois. Cela c'est l'événement astrologique. Durant ce laps de temps il est possible qu'une rupture intervienne dans son couple. Cela c'est l'acte. Le jour précis de l'acte est par exemple gouverné par la lune.

Néanmoins, l'événement astrologique porte sur la révision de ses modèles relationnels. Même le bilan se jugera là. Si une évolution dans la façon d'être en relation avec les autres a amené plus de justesse avec soi, la personne aura su utiliser le transit uranien. Si la personne s'est contentée de faire le gros dos, elle aura perdu l'occasion de cette opportunité.

Revenons à septembre 2001. Pour plusieurs mois des aspects de tensions très forts agissaient sur les USA. Ils auraient pu produire des bouleversements intérieurs, par exemple.

Parmi tous les faits isolables susceptibles de marquer cette période, ceux exposant la foule pouvaient se produire au passage précédent de la lune au nœud nord (ou suivant), les 14-15 août, les 11-12 septembre, les 7-8 octobre.

Mais il aurait pu aussi se faire qu'aucun drame exposant la foule ne se produise. La crise de tension, par contre, avait déjà produit des effets, et en aurait produit encore immanquablement.

astrologue, astro-psychogénéalogistes, constellations familiales   



  Audience astrologie horoscopie     Mentions légales CGU - © 2005-2012 astrologie - astrologie .com   Vie du site ASTROLOGIE